Le MTV de Reginald Boulos appelle au dialogue et fixe des conditions

Le Mouvement de la troisième voie (MTV), fondé par l’homme d’affaires Reginald Boulos, appelle à un dialogue national inclusif. Le parti l’a fait savoir dans une lettre ouverte à la nation haïtienne publiée le 5 janvier dernier. Dans cette correspondance, le MTV assure demeurer cohérent envers lui-même dans la poursuite de son combat, de ses  objectifs et intérêts politiques primordiaux. Il convie, par la même occasion, les secteurs politiques, les pouvoirs publics et la société civile à un dépassement citoyen en vue d’un vrai dialogue national inclusif.

Selon le MTV, être des adversaires politiques ne fait absolument pas de nous des ennemis mortels condamnés à de l’affrontement perpétuel. «Si les leaders politiques de l’opposition et du pouvoir se réunissent avec des étrangers pour discuter d’Haïti, aucune raison ne devrait nous empêcher de nous asseoir, entre Haïtiens, à la même table pour débattre des grands défis nationaux dans l’intérêt de la communauté tout entière», peut-on lire dans la lettre.

Plus loin, le MTV fait toutefois remarquer que dialoguer n’est point capituler. «C’est plutôt, aujourd’hui, l’une des options les plus efficaces afin d’arriver à la démission du président le plus rapidement possible. De ce point de vue, MTVAyiti croit fermement qu’il nous est possible, entre élites responsables, de trouver un compromis politique historique qui faciliterait le départ négocié du pouvoir de Jovenel Moise. Nous ne céderons jamais quant aux revendications fondamentales et légitimes du peuple haïtien. Il nous faut, à ce carrefour, des leaders visionnaires qui sauront définir de bonnes stratégies pour mener la lutte. Négocier n’équivaut pas à un cadeau consenti à un autre. Il s’agit, de préférence, d’une démarche visant à résoudre des conflits durables en tenant compte des intérêts supérieurs de la nation et du bien-être collectif», soutient le MTV.

Le MTV, qui est dans l’opposition à Jovenel Moïse invite les autres acteurs de l’opposition à «améliorer et ajuster la bataille en 2020». Il estime que les stratégies et méthodes doivent changer. «Toute bataille est, avant tout, intelligence et discipline. En accord avec le vœu populaire, l’heure a sonné pour qu’on entame, pour de bon, un vrai et grand dialogue national. Ce dialogue doit être franc, dépouillé de nos traditionnelles motivations mesquines. La République est à refonder sur les bases suivantes :

a. éradication de la corruption dans l’appareil d’État et de la contrebande dans les échanges transfrontaliers; la contrebande tue la production nationale déjà en état d’atrophie;

b. adoption d’une nouvelle Constitution en vue de l’avènement de la nouvelle Haïti à laquelle nous aspirons tous ; cette nouvelle Constitution doit conférer à la diaspora le droit de participer à la vie politique du pays comme elle contribue déjà assez largement à l’économie nationale et dans divers domaines du secteur social ;

c. mise en place d’un Conseil électoral intègre et indépendant;

d. séparation formelle et stricte des trois pouvoirs de l’État afin que les limites et frontières entre ces pouvoirs soit bien établies ; la justice doit recouvrer son indépendance ; elle ne doit plus servir de marchepied et de souffre-douleur aux autres pouvoirs ; seule une justice libre et indépendante saura accompagner le peuple haïtien dans sa lutte contre la corruption ;

e. tenue d’un procès juste et équitable qui permettra au pays de comprendre clairement ce qui s’est réellement passé avec le fonds PetroCaribe. La justice, par ce procès, devra identifier et punir tous les coupables, indistinctement», détaille le MTV, soulignant que la conjoncture et la souffrance du peuple exigent ce dialogue.

Cependant, le MTV croit que certaines conditions doivent être satisfaites comme préalables à tout dialogue qui se veut sincère et sérieux. «1) Le pouvoir doit cesser de se servir de la PNH comme outil de répression contre l’opposition politique ; 2) L’exécutif doit mettre un terme à ses pratiques arbitraires et dictatoriales d’instrumentalisation de l’appareil judiciaire pour de l’intimidation et du chantage politiques ; 3) libération sans condition ni délai de tous les prisonniers politiques», exige le parti.

Le MTV invite ses amis et partenaires de l’opposition à une profonde introspection. «Ils doivent explorer en eux-mêmes, investiguer et prospecter aux fins de se donner une feuille de route pouvant servir à un dialogue national réel. Enfin, MTVAyiti croit que nous n’avons rien à perdre à dialoguer entre nous. Au contraire, c’est la nation qui sortira gagnante, et surtout prospère, d’authentiques pourparlers interhaïtiens», peut-on lire dans cette correspondance portant la signature de Schultz Simpssie Cazir et Reginald Boulos, respectivement secrétaire général et président.

Source : Nouvelliste


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *