Réginald Boulos auditionné à l’ULCC

L’homme d’affaires et coordonnateur du Mouvement de la troisième voie (MTV), Réginald Boulos, a été auditionné, vendredi 28 août, par l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC). Il a été interrogé par les enquêteurs de l’ULCC autour d’un prêt qu’il a obtenu de l’Office national d’assurance-vieillesse (ONA), dans le cadre du programme ONAMART/ONAPHARMA. Contacté par Le Nouvelliste en fin d’après-midi, l’entrepreneur assure avoir répondu à l’invitation de l’organisme en tant que « citoyen sérieux, consciencieux et respectueux des institutions du pays ».

Selon M. Boulos, l’audition a duré plus de sept heures et s’est déroulée dans une atmosphère très sereine. « Nous avons apporté toute la documentation. L’audition a été technique. Nous avons répondu à toutes les questions et apporté les éclaircissements dont ils avaient besoin. Les enquêteurs se sont montrés satisfaits de nos réponses. J’espère que le dossier va continuer à être géré de manière technique », a-t-il fait savoir.

Sans corroborer la thèse de la persécution politique, Réginald Boulos s’est interrogé sur la convocation des opposants politiques à Jovenel Moïse qui respectent leurs contrats et qui honorent à temps leurs paiements à l’ONA. « Il y a beaucoup de prêts non payés à l’ONA (…). Je ne veux pas lancer des accusations avant l’heure mais on va rester vigilant. Pour le bien du pays, j’espère que l’ULCC se comportera comme l’institution qu’elle doit être. Toute dérive politique ne fera que l’affaiblir », soutient Réginald Boulos. « Je ne peux rien présager. Je reste convaincu d’avoir éclairé la lanterne de tous les enquêteurs. Si le travail se fait de manière sérieuse, le rapport devra le montrer. Si, par contre, on constate des influences politiques qui entachent le rapport, on le verra très rapidement », a-t-il poursuivi.

L’homme d’affaires estime qu’il n’a rien à se reprocher en ce qui concerne le prêt obtenu à l’ONA. « Le taux d’intérêt avoisine le taux qu’on accorde aux autres.  Le prêt est assorti d’avantages énormes pour les employés, les assurés et les pensionnés de l’ONA. On a été approché par l’ONA pour ce projet parce que les responsables voulaient obtenir une réduction de 10% minimale pour tous les employés, les assurés et les pensionnés dans toutes les succursales de Délimart », a-t-il détaillé.

Des dizaines de sympathisants de Réginald Boulos ont été remarqués dans les parages de l’ULCC. Ils ont acclamé l’homme d’affaires à sa sortie. Un imposant dispositif de sécurité a été également. Toutefois, l’atmosphère était moins tendu que lors de la convocation de Youri Latortue où des heurts ont éclaté. Au moins deux véhicules ont été incendiés ce jour là.

Le Nouvelliste

Jean Daniel Sénat


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *